Le Projet

Cette carte n’est pas bien belle, Monde

Curieux par nature, nous avons décidé de prendre la route pour partir à la rencontre de nos voisins. Pourquoi la route? « Le but n’est pas le but, c’est la voie » Lao Tseu. En gros, pas de destination finale, mais plutôt un cheminement qui pourra évoluer au fil des envies et des rencontres. Le seul impératif : le temps. Six mois.

Le trajet prévisionnel : 25000km à travers 25 pays. Départ de France puis Espagne, Maroc, Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie, Monténégro, Albanie, Grèce, Bulgarie, Roumanie, Hongrie, Slovaquie, Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie, Russie, Finlande, Norvège, Suède, Danemark, Allemagne, Suisse et retour en France.

Ambitieux? Oui. Il faudra faire des choix et forcément le temps manquera. Les pays les plus éloignés de notre point de départ auront notre priorité, les plus proches nous reverront un jour c’est sûr!

Pourquoi en 4×4? Parce que c’est une des clés de la liberté sur la route. Presque pas de limites, la possibilité de s’immerger dans la nature. Une base de vie pour nos activités favorites. Notre trajet mixera pistes et routes, nous éviterons au maximum les autoroutes pour nous immerger au maximum dans les cultures locales.

« Oui mais ça pollue! ». Oui effectivement, on ne roule pas à l’hydrogène. Mais en vivant dans 3m2, en produisant son électricité, en consommant 10 litres d’eau par jour, en consommant local, en sortant de la voie consumériste traditionnelle occidentale (difficile d’accumuler autre chose que de beaux souvenirs dans un Defender), notre empreinte carbone se limitera à notre consommation… de gasoil.

%d blogueurs aiment cette page :